Bitcoin Crypto débutants : Le lexique partie 1


LangueDeGeek: “Bonjour Florent! Mais qu’est ce que tu fais là?”. Flo: ” Et bien je suis là pour filmer des vidéos tiens avec toi, ça fait longtemps! Rappelle toi la première interview.” LDG: “Est ce que tu aimes mon petit set up au milieu du salon? On a mis des éclairages, des tables dégueulasses, des figurines genre c’est tout ce qu’il y avait pour faire de la déco et masquer mon nouveau micro de la mort qui tue donc j’espère que le son sera bon”. Flo “Bah j’espère aussi quand même”. LDG: “On a fait quelques tests, normalement c’est bon On a mis un mec derrière la caméra qui est super content”. Flo: “Coucou la régie”. LDG:”Salut la régie” LDG: “Voilà qu’est ce que, de quoi va t’on parler dans cette première vidéo?”. Flo: Et ben en fait le truc c’est qu’il y a pas mal d’abonnés, enfin notamment les nouveaux qui demandent par exemple quand on utilise des termes un peu trop techniques, qui nous demandent à chaque fois voilà qu’est ce que c’est? Qu’est ce que c’est? Donc du coup là En fait, ce que j’avais envie de faire c’est de rassembler un peu tout ça dans une seule vidéo, tu vois les termes qu’on utilise habituellement dans nos lives” LDG: “donc typiquement voilà, il y a une infographie qui a été publiée hier sur Twitter, qui nous a un peu soufflé l’idée, qui reprenait un petit peu tous les termes comme ça”. Flo: voilà anglo crypto qui sont importants à connaître dans la crypto. Vous verrez que finalement il y en à quoi, une vingtaine? Flo: “Ouais, une 20aine”. LDG: “avec une vingtaine de mots, vous êtes dans la crypto. Honnêtement, il y a moins de mots à apprendre dans la crypto que quand tu arrives dans world of warcraft typiquement”. Flo: “ouais c’est clair, à non là ça va, la crypto ça va”. LDG: “Moi il y avait beaucoup plus de mots. Quand tu entendais deux personnes qui jouaient à mon moorpg tu comprenais clairement clairement si tu jouais pas tu comprenais rien et c’était et c’était, ça faisait aussi partie du kif moi personnellement de parler une autre langue”. Flo: “Tu parles un nouveau langage et là c’est un peu la même chose mais avec il y a quand même beaucoup moins de mots difficiles à comprendre” “Bien évidemment, il y a une grosse partie de la crypto au niveau des mots à apprendre c’est tout simplement le nom des monnaies et le nom des monnaies on peut rien y faire Flo: “Il y en a énormément” LDG “et c’est ça qui rend un petit peu la chose difficile quand on regarde des vidéos de crypto et qu’on est débutant c’est déjà la quantité des monnaies disponibles”, Flo: “ouais” LDG: “qui sont mélangées dans des phrases avec les mots qu’on va vous expliquer dans cette, dans cette vidéo. On commence tout de suite? Flo:” Bah oui on commence par quoi déjà?” LDG: “qu’est ce qu’on a?” Flo: “Déjà, faire la différence entre Bitcoin et altcoin. Il y en a beaucoup qui dise oui mais c’est quoi altcoin? ce n’est pas le nom d’une monnaie”. LDG “Voilà. Je vous rappelle pour les débutants il n’y a vraiment pas du tout que le Bitcoin”, Flo: “C’est clair”. LDG: “On n’est pas sur BFM télé là. Donc, le Bitcoin n’est qu’une des nombreuses crypto monnaies. Je vous rappelle que vous allez sur sur coinmarketcap même s’il est décrié actuellement” Flo: “Coincheckup” tu vas sur coincheckup t’en as plus de 2000. LDG: “Vous allez voir qu’il y a 1500 /1600 monnaies référencées, plus toutes celles qui sont pas référencées qui sont vraiment”, Flo: “en cours de création, les ICO LDG: “On reviendra tout à l’heure sur le terme ICO et donc le terme vient de altcoin Flo: “En fait ces alternative coins et donc en fait c’est toutes les monnaies qui sont venues après le Bitcoin On fait quand même en général une différence entre toutes les Par exemple le Bitcoin, BitcoinCash, BitcoinPrivate qui sont eux issus de la Blockchain Bitcoin est après justement il y a les Altcoins donc à partir de l’Ethereum, le Ripple, le Cloak, le Monero, ce que tu veux Et tout ça fait partie de la famille des altcoins justement”. LDG: “Ok. Si on voulait les sous-catégoriser, on aurait ceux qui sont voilà issus du Bitcoin par exemple, ce qu’on appelle un fork on expliquera tout à l’heure ce que c’est donc à partir d’un fork et puis ceux qui sont complètement indépendants; ceux qui sont basés un petit peu sur, qui vont plus vers l’anonymat Flo: “Ouais”. LDG: “ça pourrait être vraiment une catégorie. Je pense qu’on fera une vidéo comme ça d’un top 3/top 5 des vidéos”, Flo: “Ouais carrément”, LDG “anonymes”. Flo: “ça fait longtemps qu’on nous le réclame aussi, faut qu’on le fasse” LDG: “Sur les crypto anonymes Voilà donc sur les altcoins. Si on reste dans les mots en A On peut avoir ATH”. Flo: “ATH: All Time High. Donc en gros, c’est très simple. C’est la valeur la plus haute de tous les temps” LDG: “Il y a un site web dédié là-dessus Je l’ai dans mes favoris là je vous le fais pas de tête, je vous l’inscrirais dans les commentaires et sur la vidéo, qui ne fait que ça en fait vous arrivez sur ce site web là, vous allez sur la crypto monnaie, il va vous dire la valeur la plus haute de tous les temps si vous voulez vous la faire à la française sur l’ATH sur cette monnaie c’est ça voilà. Une crypto monnaie qui a déjà atteint les, je dis n’importe quoi, 5000 $ on peut espérer que Modulo le n’importe quoi de décembre, elle les ré-atteigne tôt ou tard à part si le projet est complètement mort que le développeur principal est rentré de soirée bourré le samedi et s’est foutu dans le fossé que le site web a coulé, que le mec s’est barré avec la caisse” Flo: “Il peut y avoir tellement de choses qu’on ne maîtrise pas. Comme là tu disais le dev qui s’est mis dans le fossé c’est peut-être déjà arrivé en fait on le sait pas et c’est pour ça que je rigole un peu nerveusement c’est parce que ça peut être absolument n’importe quoi qui fait qu’une monnaie se détruit ou pas”. LDG: “Et comme dans une pme et comme le mec qui s’occupe du chantier de votre baraque avec qui vous avez signé un contrat et qui a abandonné le chantier. Voilà, une crypto monnaie, que j’aime à appeler crypto projet même si maintenant dans le gouvernement on appelle sa crypto actif Super! Un crypto projet. Un projet quand on enlève tous les chefs de projets ça devient un petit peu bancal”. Flo: “Ouais”. LDG: “C’est pour ça qu’on le répétera jamais assez, déjà les règles numéro un du disclaimer Investissez que l’argent que vous pouvez vous permettre de perdre”. Flo: “Exactement” LDG: “Et diversifiez, diversifiez, diversifiez”. Flo: “Et y’en a une 3ème que je rajouterais c’est renseignez vous avant d’investir” LDG: “Voilà. C’est pas parce qu’on évoque une monnaie sur la déconnade qu’il faut que vous alliez mettre un gros billet dedans. Nous, on n’est pas des conseillers financiers”. Flo: “T’achète pas une barraque sans l’avoir visité et ben c’est pareil”. LDG: “Et comme dirait notre ami belge, Whale Tamer Qui grave les crypto”. Flo: “Exactement”. LDG: “D’ailleurs, tu portes son t-shirt aujourd’hui. Moi je me suis mis qu’en Bitcoin, tu vois?” Flo: “Chacun son truc. Moi j’ai la classe” LDG: On enchaîne par la lettre B Flo: “Et ben déjà on va faire la différence des 2 marchés. Par exemple, le bullish et le bearish. Alors, en fait le bullish c’est un marché qui t’incite à acheter”. LDG: “Parce que pour moi les bullish” Non mais bull genre taureau, tu vois? et le truc c’est que ça t’incite à acheter donc c’est un marché en tendance haussière d’accord? Et donc c’est pour ça qu’on dit un marché bullish c’est justement le fait que ben bull le taureau justement il va y aller sévèrement et vite”. LDG: “Un petit peu hier sur l’EOS voilà “. Flo: “Exactement. c’est exactement ça”. LDG: “Hier, typiquement l’EOS a cassé les 20 dollars, moi je sentais bien que ça allait pas aller beaucoup plus loin ça n’a pas loupé à 21″, Flo: à 21″, LDG:” Paf! Y’a une baleine sur Binance, j’ai posté sur twitter tout à l’heure qui a tout vendu et paf on est repassé à 18/19; ça veut pas dire que ça va pas repartir et aller peut-être casser les 30? Si vous avez payé le truc 3 /4 dollars et arrêtez vous à 20, commencez à prendre du profit et puis vendez je sais pas, un quart 50% et puis allez les investir sur autre chose et puis encore une fois diversifiez votre portefeuille. Donc, on a le contraire du bullish” Flo: “le bearish, bear comme ours où c’est justement là un marché en général qui est plutôt haut et où tous les signaux commencent à devenir rouge” LDG: “ouais”. Flo: “donc tu sens qu’il y en a qui commence à vendre et là t’as le marché qui en tendance baissière du coup et en général c’est” LDG: “Et donc du coup là généralement c’est enchaîné par le FUD si on veut aller taper directement les mots en F” Flo: “Alors ouais justement le fud c’est fear, uncertainty and doubt. En gros, c’est la peur, l’incertitude et le doute Donc en gros c’est des gens qui, enfin pas des gens, c’est une tendance où on va avoir des sales rumeurs sur une monnaie Punaise ouais le dev il s’est barré, le y’a eu n’importe quoi ouais”. LDG: “ouais typiquement quand, souvenez vous quand Binance a été entre guillemets inquiet on a lu çà çà çà çà c’est comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux”, Flo: “Ah ouais c’est clair” Binance est en train de se faire hacker ou my Ether wallet la semaine dernière”. Flo: “avec leur DNS”. LDG: “Avec la faille de serveurs DNS donc n’allez pas sur my ehter wallet et en fait en faisant ça les gens ils vont essayer de retirer leur argent il y a beaucoup plus de gens qui se font avoir alors que finalement il est même mieux dans ces phases là de ne rien faire” Flo: “Voilà et d’ailleurs on va rester sur le parce que quelqu’un qui promulgue le FUD, on appelle ça un FUDSTER Donc ça peut être une personne, ça peut être une entité, ça peut être une équipe, ça peut être un John McAfee par exemple heu LDG: Coucou John! Hé 2020” Flo: “C’est exactement ça et du coup du coup voilà c’est quelqu’un qui justement promulgue le FUD, qui peut des fois il suffit d’un tweet et la monnaie elle s’écrase quoi littéralement et donc on appelle ça justement un Fudster” LDG: “Et a contrario le FOMO pour rester FOMO; pour rester dans les mots en F”. Flo: “Alors le FOMO c’est le fear of missing out donc en gros c’est: ça commence à monter On a tellement peur de rater le”. LDG: “C’est la peur de louper le train et la courbe qui commence à monter puis là tu fais ahhhh j’men fous, j’en prends, ça va continuer et là Bam” Flo: “Alors, ben en fait, j’avoue pas; là, le FOMO c’est vraiment la peur de rater le train Donc en général dès qu’on voit que ça monte un peu, on remet un petit billet, on remet un petit truc, on en rachète quoi justement pour éviter de le rater “. LDG: “Donc typiquement c’est ce que les gens ont beaucoup fait en décembre suite à l’affaire Nabilla” Nabilla: ” C’est, en fait, ça vous permet de bah d’apprendre en fait à utiliser le Bitcoin voilà, enfin je pense que c’est le moment ça commence à peine à se développer et je pense que c’est le moment de bah de s’y intéresser un peu” (BIM) LDG: “qui a magnifiquement je pense qu’elle se re-exprimera plus sur le sujet mais voilà en décembre, il fallait clairement pas FOMOTER” Flo: “Ah bah non” LDG: “Et puis prendre le train de décembre moi j’ai encore lu hier des mecs sur Facebook du moi j’ai acheté en décembre à 18 milles dollars 1 Bitcoin et puis je l’ai revendu à 6000 vous croyez qu’il va remonter à 10 000? Bon bah toi viens pas dans la crypto, t’as rien compris”. Flo: “Ouais voilà”. LDG: “Mais Voilà, je vous rappelle que si vous voulez faire votre trader crypto, règle numéro 1: on achète bas, on vend haut Okay? On n’achète pas quand la courbe elle vient déjà de faire ça là par contre t’as un petit peu loupé le train et va s’intéresser à d’autres crypto qui sont peut-être au stade un peu plus naissantes, un petit peu plus au début du projet et là il y a peut-être encore beaucoup d’argent à se faire” Flo: “En fait le truc c’est justement sur les jeunes cryptos enfin pas forcément jeunes mais avec un état d’avancement qui est plutôt faible ce qui est bien c’est que tu peux déjà entrer en contact avec la team, tu peux bien te renseigner et tout ça et tout ça et donc du coup en général c’est sur ces trucs là en plus t’as pas trop de volume, t’en as un petit peu mais pas trop donc ce sont des monnaies comme ça où tu peux faire des sacrés coups”. LDG: “Mais je vous assure que ça marche moi hier j’ai étudié sur une ICO, je suis allé voir l’équipe, j’ai pris le nom des fondateurs de l’ICO qui était en Russie je les ai ajouté sur linkedin, je leur ai envoyé un petit message pour me connecter à eux, la personne m’a répondu quelques minutes après ah ça fait plaisir tu t’intéresses à l’ICO et tout, si tu as des questions n’hésite pas et c’était super sympa d’aller échanger avec la personne et généralement ils sont vraiment dans cette démarche là, ils sont super contents que vous échangiez avec eux et ça je trouve ça super cool d’aller échanger avec un fondateur d’un gros projet à plusieurs millions quoi en quelques clics”. Flo: “D’ailleurs, tu vas nous parler de l’initial coin offering donc l’ICO”. LDG: “Donc les ICO c’est vraiment la naissance d’une nouvelle crypto On peut même avoir ce qu’on appelle la pré ICO donc là on en est vraiment à comment on va faire le site web, qui va être l’équipe, des choses comme ça et c’est vraiment la levée de fonds dans le magazine management que j’avais mis en avant, on avait vraiment l’ICO est elle vraiment la le nouveau moyen de lever les fonds en 2018/ 2019? C’est un peu ça avant on allait voir les banquiers, ensuite y a eu l’époque start-up round 1 round 2 et compagnie après il y a eu le financement participatif Kickstarter, Indigogo, hulule et consorts. Aujourd’hui, on se tend à aller vers l’ICO Pourquoi? Tout simplement parce que niveau régulation clarté du dossier” Flo: “ça devient de plus en plus”, LDG: “C’était open bar”. Flo: “ouais voilà”. LDG: “C’est en train de changer heureusement. C’était devenu un peu n’importe quoi et un petit peu facile” Flo: “et surtout très risqué pour certaines ICO”, LDG: “Et très risqué. Là, on est en train de vraiment de nettoyer le truc pour le rendre un petit peu plus clean pour participer à une ICO alors c’est à double tranchant on vous réclame maintenant largement vos papiers d’identité avant le moindre investissement évidemment si le but de l’ICO était d’aller braquer les papiers d’identité à cent mille personnes c’est plutôt réussi aussi donc attention aussi à ça quand on. Ne donnez pas votre passeport à n’importe quel site web ce qui va prétendument vous rendre riche parce que ça vaut pas mal au marché noir un bon passeport”. Flo: “Ouais, c’est clair et puis il faut bien faire attention. Il y a des ICO qui arrivent, qui se prétendent genre être une révolution ceci cela et puis avec des faux comptes tu vois derrière et puis tu balances parce que tout le monde peut participer à une ICO. Bon général y’a un petit prix d’entrée et ça c’est de mieux en mieux”. LDG: “Et donc a priori le gouvernement français d’après pas mal d’articles de gros sites économiques type Capitale, Les Echos ainsi que l’interview de Bruno le Maire qui a largement retourner sa petite veste qu’elle voudrait faire vraiment de Paris la capitale attractive au niveau de l’Europe des ICO tout simplement parce que s’ils le font pas bah ce sera clairement Malte et l’Estonie qui vont tirer la couverture. Malte pour le côté impôts”. Flo: “bah déjà Malte on l’appelle la crypto island quand même” LDG: “Et puis l’Estonie pour le côté simplicité administrative et simplicité fiscale parce que là bas prenez votre carte d’identité vous fait clic clic clic vous avez votre boîte et clic clic clic vous avez payez vos impôts avec une flat tax plutôt simple le contraire de ici comment faire votre déclaration d’impôts en fait. Voilà” Flo: “Justement, on va revenir un peu parce que souvent on utilise le terme de FIAT”. LDG: “Ouais, très important ce terme de FIAT”. Flo: “Et donc du coup le ce qu’on appelle la fiat c’est la monnaie fiduciaire, c’est des monnaies qui ont cours légal dans le pays dans lequel on est donc ici par exemple l’euro, aux Etats Unis le dollar, le yen au Japon enfin voila c’est vraiment les monnaies je dirais sonnantes et trébuchantes” LDG: “Et c’est pour ça qu’il y a vraiment deux sortes de sites web en crypto. Vous avez le site web où vous avez et les fiat et les crypto qui sont donc administrativement beaucoup plus lourd à lancer comme site web c’est pour ça qu’il y en a beaucoup moins bien qu’il y e ait de plus en plus mais il y en a beaucoup moins typiquement en décembre ça devenait avec l’euphorie de la crypto monnaie ça devenait très difficile d’aller acheter de la crypto. Vous preniez vos cartes bleues, vous vouliez vous inscrire sur le site web, vous vouliez prendre votre carte bleue et aller acheter de la crypto il y avait finalement assez peu de sites fonctionnels qui faisait le lien entre je prends ma carte bleue avec mes euros ou mes dollars si vous êtes à l’international et je vais aller acheter de la crypto monnaie. Par contre tous les sites web qui sont purement ce qu’on appelle des exchanges c’est eux ils étaient ouverts, ils étaient pleinement fonctionnels mais les exchanges ne supportent pas les monnaies fiat donc on parle pas d’euros et de dollars sur les exchanges. Les exchanges sont purement là pour, il y a le Bitcoin au milieu et puis je vais acheter mes autres crypto monnaies et avec le Bitcoin qui est un petit peu le billet de monopoly qui permet de Flo: “Ouais la monnaie d’échange”, LDG: “de jouer au jeu, ce qui est vraiment la monnaie d’échange et ensuite vous avez des énormes exchanges qui ont la partie exchange plus la partie fiat. Je pense à GDAX, Flo: “Kraken”, LDG: “Kraken mais du coup vous avez vachement moins de cryptos disponibles sur ses sites web parce que”. Flo: “Et puis au-delà de ça, quel que soit l’établissement si il gère de la fiat ça devient un établissement bancaire”. LDG: “Tout à fait” Flo: ” Un tiers de paiement enfin voilà il y a toujours une”. LDG: “Typiquement, pour s’inscrire c’est plus compliqué, faut justificatif de domicile deux pièces d’identité, il faut attendre voilà c’est pas je m’inscris je mets des euros, je trade, je renvoie en euro, je revoie en crypto, je renvoie en euros voilà c’est pas si vous voulez un compte pour faire ça ça prend quand même quelques jours quand c’est pas quelques semaines surtout en période d’euphorie surtout au mois de décembre où ça devenait absolument n’importe quoi”. Flo: “Combien de temps il a mis pour vérifier ton Kraken?” LDG: “Et bien j’attends” Quand ça fait pas erreur 520 de toute façon Kraken quoi! C’est un peu compliqué Kraken n’est pas pour moi un site pour les débutants c’est vraiment un site pour les confirmés déjà de par l’interface qui est quand même Assez hideuse pour un débutant et puis qui n’aide pas du tout quand on arrive dessus, on est complètement perdu donc encore une fois préférez pour le côté exchange en tout cas Binance, Buy-nance si vous le dire à l’international qui reste le plus coloré, le plus simple, où vous avez quand même un rapport par rapport à l’euro ce qui n’est pas facile pour les français débutant mais avec un rapport au dollar donc quand vous allez dans la case pour faire du je vais acheter un petit peu de cette crypto là, quand vous vous mettez dans la case et que vous écrivez j’en veux 10, il va vous dire un petit peu combien ça fait en dollar enfin c’est assez simple de calculer, vous avez quand même le prix en dollars qui est affiché en gros donc c’est quand même facile alors vous y couperez pas si vous vous mettez à la crypto à moins d’utiliser Litbit sur lequel j’ai fait une vidéo également pour acheter vos cryptos où là vous avez, vous êtes sur un site européen Flo: “européen”. LDG: “où ça parle en euros mais vous couperez pas, vous parlerez en dollars quand vous faites de la crypto” Flo “Et en général il y a aussi pas mal d’infos qui viennent du monde anglophone et la plupart du monde crypto même francophone parle en dollars”. LDG: ‘ouais’ Flo: “c’est devenu un peu une monnaie de référence donc c’est pour ça, même moi quand je calcule, je calcule d’abord en dollars et après je fais la conversion dollar/euro”. LDG: “Ouais, donc moi typiquement dans mes tableaux de bord j’ai un petit excel Google sheet, donc le Excel gratuit de Google et en fait y’a une petite formule que vous pouvez mettre dans la case qui va tout seul chercher le rapport euro/ dollar du coup c’est très simple de faire votre petite addition et puis vous lui dites combien ça fait en euros, il fait vraiment le calcul tout seul, vous n’avez pas besoin de sortir votre calculette toute la journée pour faire votre compte”. Flo: “Et heureusement”. LDG: “Ok, moi je pense qu’on va, on va faire un tout petit cut là comme ça pour la partie 1 parce que je pense qu’on doit déjà être facilement à 10 minutes de vidéo et donc on va enchaîner sur la partie 2 Première le lexique crypto. Le lexique crypto des émissions whouuuuu!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *